04
Mai
2021
|
20:02
Europe/Amsterdam

Le nouvel eVito Tourer: deux spécialistes sans émissions locales pour la police de Lucerne.

Les près de 850 collaborateurs de la police de Lucerne se déplacent sans cesse à travers le canton de Lucerne pour assurer la protection de la population. Maintenant aussi à l’énergie électrique. Fin mars, Mercedes-Benz a fourni deux tout nouveaux eVito Tourer au commando de police. Les premiers de ce type en Suisse.

«Nous nous efforçons de penser sur le long terme et de miser sur la durabilité», indique Guido Bösch, responsable de flotte de la police de Lucerne. «C’est pourquoi, d’ici 2050, nous souhaitons que nos déplacements soient climatiquement neutres et aussi silencieux et sans émissions que possible.» Ils le doivent à la population, selon lui. Ce serait d’ailleurs plus agréable pour tout le monde de patrouiller dans les quartiers avec des véhicules modernes à propulsion électrique, au lieu des moteurs à combustion.

L’avenir roule à l’électricité.

«Notre flotte se compose de quelque 200 véhicules», explique Guido Bösch. «Et elle devient de plus en plus électrique.» Cela commence avec deux tout nouveaux eVito Tourer, livrés fin mars à la police de Lucerne. «Je suis vraiment ravi que la police de Lucerne puisse bénéficier de ces deux véhicules», annonce Reto Bollhalder de LUEG AG, Lucerne. «C’est une histoire de plus 20 ans qui nous unit. Et avec sa vaste flotte présentant des besoins et utilisations très variés, la police de Lucerne est un client particulièrement intéressant.»

L’eVito Tourer est aussi captivant. Il est tout aussi fonctionnel, sûr et confortable que son homologue avec moteur à combustion et est doté de tout ce qui fait un véritable Vito. «La propulsion électrique n’implique aucune limitation dans le grand habitacle», se réjouit Guido Bösch. «Nous pouvons faire adapter les deux véhicules à 100 % à nos besoins.»

Idéal pour le quotidien de la police.

La société LUEG AG a conçu deux eVito individuels pour la police de Lucerne. Un véhicule civil sans marquage et un véhicule de patrouille marqué, tous deux pour l’utilisation dans l’agglomération de Lucerne. «Généralement, le véhicule civil transporte une patrouille de trois», explique Guido Bösch. «Il est toutefois aussi utilisé pour la formation avec jusqu’à huit collaborateurs.» Le véhicule de patrouille est principalement utilisé pour les contrôles en trafic intense. Il accueille alors jusqu’à cinq personnes en plus du matériel nécessaire pour le quotidien de la police. Pour cela, LUEG AG a coordonné l’intégration d’un meuble à tiroirs pratique.

Le journaliste souhaite savoir si le passage à des véhicules à moteur électrique est entièrement dû à l’objectif climatique. «Bien sûr que non», répond Guido Bösch. «L’utilisation de véhicules électriques permet également de réduire les frais d’entretien et de préserver les ressources pendant la phase de fonctionnement.» La réponse à la question concernant les avantages de la propulsion électrique outre le fait qu’elle est sans émissions ne se fait pas attendre non plus: «La réponse rapide du moteur électrique est déjà géniale», assure Guido Bösch, puis sourit: «Dans le quotidien de la police, ça représente déjà un avantage considérable.»

Autonomie jusqu’à 378 km, sans émissions locales.

Le nouvel eVito Tourer est disponible pour une course d’essai chez les partenaires Mercedes-Benz de toute la Suisse. Outre son fonctionnement sans émissions locales, il offre un moteur électrique de 150 kW (204 ch) et une autonomie allant jusqu’à 378 km. La capacité exploitable de la batterie est de 90 kWh et peut idéalement être rechargée de 10 à 80 % dans une station de recharge rapide en option avec jusqu’à 110 kW en environ 45 minutes. Selon l’extension, le grand habitacle peut accueillir jusqu’à neuf personnes.

 

Partager cette publication

Partager sur : Twitter
Partager sur : Facebook
Partager sur : LinkedIn