05
Juillet
2021
|
19:01
Europe/Amsterdam

Une première suisse sous le signe de l’écologie: quatre véhicules électriques frigorifiques sous température négative de la marque à l’étoile.

A la Ferme des Trois Epis, au cœur de la zone agricole d’Aigle, une nouvelle page de l’histoire est sur le point d’être écrite. En 2008, Marc Loewensberg a installé la plus grande installation photovoltaïque privée de Suisse de l’époque. Aujourd’hui, ce pionnier de l’agriculture écologique est ravi d’avoir franchi une nouvelle étape: les quatre premiers fourgons eSprinter électriques frigorifiques sous température négative de Suisse. LARAG SA et Mercedes-Benz rendent cela possible.

«Nous sommes très heureux que cela ait fonctionné », se réjouit Marc Loewensberg, Directeur de la grande ferme écologique.«Nous sommes ravis de l’acquisition des quatre premiers eSprinters, mais également que LARAG ait réussi l’exploit de les transformer en véritables camions frigorifiques sous température négative. Les quatre eSprinters nous conviennent parfaitement », ajoute-t-il. « Parce que nous avons toujours mis l’accent sur la combinaison intelligente de la technologie et de l’écologie. Et la durabilité est un élément indissociable de notre modèle économique. »

Silencieux et sans émissions pour une clientèle exigeante

L’imposante ferme écologique a déjà de l’expérience et connaît bien le pouvoir de l’électricité. Avec ses 1300 m2 de capteurs solaires, la Ferme des Trois Epis produit 180 mégawatts d’électricité par an, couvrant ainsi 100% de ses propres besoins en énergie. Le Directeur en est fier. « Nous fournissons des restaurants, des hôtels et des boulangeries dans un rayon de 60 km en produits de haute qualité », explique Marc Loewensberg.

L’avenir roule à l’électricité

Ce succès donne raison à Marc Loewensberg. Les produits de la Ferme des Trois Epis se vendent de mieux en mieux. Ainsi, le 9 juin 2021, la flotte d’utilitaires légers a été complétée par ces quatre véhicules électriques frigorifiques à température négative. Jean-François Pichollet, Directeur du groupe LARAG Romandie a remis personnellement les clés des quatre eSprinters Mercedes-Benz à Monsieur Loewensberg. « L’écologie et la durabilité ne sont plus des idées limitées à une certaine niche », souligne-t-il. « Il s’agit de l’avenir. »

Tout ce qui fait un Mercedes-Benz, et plus encore

L’eSprinter est aussi fonctionnel, sûr et confortable que son homologue à moteur à combustion; en outre, il possède tout ce qui fait du Sprinter un véritable Mercedes-Benz et « l’utilitaire léger numéro un » par excellence depuis 25 ans. Selon la configuration et le chargement (jusqu’à 848 ou 1001 kg), l’autonomie du Mercedes-Benz eSprinter atteint jusqu’à 162 km[1] avec une charge de batterie. La vitesse maximale peut également être configurée en fonction de l’utilisation. Dans sa version standard, l’eSprinter peut atteindre 120 km/h. Il est donc également parfaitement adapté pour l’autoroute. La fonction de charge rapide garantit une flexibilité supplémentaire: elle permet de charger la batterie de 10 à 80 % en 25 minutes[2] environ. C’est l’idéal pour une entreprise comme la Ferme des Trois Epis. Seul point négatif: l’eSprinter n’est pas disponible de série en tant que camion frigorifique. Un « problème » que LARAG SA, en tant que concessionnaire et « société de transformation » expérimentée de véhicules utilitaires et de loisirs de la marque Mercedes-Benz, a cependant résolu avec brio.

Les premiers véhicules frigorifiques à moteur électrique en Suisse

LARAG SA a réalisé une première pour le compte de la Ferme des Trois Epis : les premiers véhicules frigorifiques à moteur électrique en Suisse. Conformément à l’objectif d’utilisation, les techniciens ont installé des cellules de 8 à 11 m3 dans les fourgons et les ont équipés d’unités de réfrigération haut de gamme de la marque Carrier. Ces dernières sont commandées par une batterie au lithium supplémentaire et peuvent être entièrement rechargées en seulement trois heures sur une prise de 230 V. Ainsi, dans le cadre des livraisons quotidiennes de la Ferme des Trois Epis, les quatre eSprinters n’ont besoin d’être branchés qu’une seule fois : le soir, une fois le travail terminé.

A propos de LARAG SA

La compétence au service de la mobilité.
Son histoire débute en 1950 à Wil (SG). LARAG offre un service complet de haute qualité autour des véhicules utilitaires – de la vente de véhicules neufs, en passant par la réparation et la remise en état des véhicules accidentés jusqu‘à la conception de véhicules et de génie mécanique. Environ 550 collaborateurs œuvrent sur les 8 sites en Suisse. LARAG Romandie, c'est plus de 150 employés répartis sur les sites d’Echandens, Monthey et Meyrin. Grâce à la connaissance spécialisée et à l’expérience de ses collaborateurs, elle offre des solutions spécifiques à ses clients. 

 

[1] L'autonomie a été déterminée sur la base de la directive 692/2008/CE. L'autonomie dépend de la configuration du véhicule, en particulier de la sélection de la limite de vitesse maximale. L'autonomie réelle dépend également du style de conduite personnel, des conditions routières et de circulation, de la température extérieure, de l'utilisation de la climatisation / du chauffage, etc. et peut différer

[2] Le processus de charge de la batterie dépend du système d'alimentation électrique.  

 

 

Partager cette publication

Partager sur : Twitter
Partager sur : Facebook
Partager sur : LinkedIn